Missions

SFQ

La Société Française de Québec est un organisme sans but lucratif, entièrement administré par des bénévoles. Cette association est apolitique où la tolérance est de règle et où toute discrimination est proscrite. Ses missions sont :
  • Regrouper les français et les amis de la France dans le district consulaire de Québec pour fins de bienfaisance et de philanthropie.
  • Favoriser notamment les relations avec la communauté québécoise.
  • Organiser des activités culturelles et sociales pour maintenir un contact étroit entre ses membres.
  • Venir en aide, dans les limites de ses possibilités, à toute personne de nationalité française temporairement en difficulté.
  • Entourer les personnes âgées, solitaires ou malades.
  • Aider les nouveaux résidents d’origine française à s’intégrer à la société québécoise via Accueil Français de Québec (AFQ)
  • Promouvoir le respect dans un esprit d’amitié, d’entraide et de solidarité.

AFQ

L’AFQ a pour objet statutaire unique l’immigration française au Québec, avec comme pour mission : d’apporter une aide bénévole aux ressortissants français souhaitant immigrer au Canada dans la Capitale nationale du Québec et ses environs, aux immigrants reçus et installés, aux stagiaires et aux étudiants. Les actions de l’AFQ visent à autonomiser les ressortissants français dans leurs démarches, à les sensibiliser au fait qu’ils sont responsables du succès de leur intégrationà les inciter à avoir une attitude proactive et à les encourager à assumer leurs responsabilités. Elles doivent viser à faciliter l’intégration des ressortissants français dans des organismes québécois afin que le plus rapidement possible ils se pénètrent des codes culturels en vigueur ici

Evolution des missions de l’A.F.Q

 

A l’origine, la cible de l’Association était donc constituée uniquement  des immigrants français de la Région Capitale qui trouvaient auprès d’elle des informations pratiques sur le logement, la santé, etc. constamment actualisées grâce au travail des « personnes-ressources » locales.

 

Rapidement, cependant  sont apparus des problèmes d’une portée dépassant la région, tout particulièrement :

 

  • Les difficultés de reconnaissance des diplômes et d’accès aux professions et métiers réglementés
  • Les difficultés d’obtention de la résidence permanente pour les parents et grands-parents demandeurs d’un regroupement familial avec leurs enfants.
  • Des difficultés dans la relation des expatriés  avec certaines administrations françaises
  • Des difficultés dans la relation des expatriés avec certaines administrations québécoises.

 

Depuis plusieurs années, l’AFQ est intervenue sur ces différents sujets en liaison étroite avec les autorités consulaires et les représentants élus. Elle a également joué un rôle important contre les échecs professionnels en faisant connaître l’Entente France/Québec du 17/10/2008 sur les conditions d’accès aux professions et métiers réglementés (ordres et corporations). Mieux informés, les immigrants sont ainsi mis devant leurs responsabilités.

 

Au-delà du rôle de « réseautage » évoqué plus haut, il est finalement apparu que l’Association est également un relais très utile aux représentants élus (conseillers élus des Français de l’Etranger et, depuis peu, député) grâce à la collecte d’informations et à la rédaction de rapports pour étayer leurs interventions.   L’utilisation des moyens de communication numériques permet cette délocalisation partielle. De plus, son président actuel, M. Yves Saliba est également conseiller consulaire.