Historique

SFQ

En novembre 1875, lors d’une réunion du Comité de souscription en faveur des victimes des inondations du Midi de la France, Monsieur Lefaivre, Consul de France au Canada émit l’idée de créer à Québec une Société Française de Bienfaisance.

Ainsi naquit officiellement, la Société Française de Bienfaisance de Québec, première association du genre à s’implanter en Amérique du Nord.

Au cours des deux guerres mondiales, la SFB manifesta son attachement à la France, en aidant au maximum de ses possibilités de nombreuses organisations colis aux soldats, aide aux réfugiés, accueil aux Français, etc.

Par la suite, la Société Française de Bienfaisance, devenue la Société Française de Québec, a élargi ses activités en y ajoutant des activités culturelles et récréatives. Chacun pouvait ainsi se retrouver lors des fêtes du 14 juillet, lors de bals, de pique-niques, de rallyes comme au cours d’événements tristes et douloureux, tels la maladie et les décès.

C’est dans cet esprit que, grâce a ses membres et à l’apport constant de ses bénévoles, son action se poursuit actuellement.

AFQ

L’idée d’une aide qui serait apportée aux immigrants français par la Société Française de Québec (SFQ) est très ancienne. Le dernier projet de statuts avait été rédigé par Joseph Catino, consul-adjoint en 2001.

Devant le nombre d’immigrants français en difficulté le projet a été relancé début 2006 par François Alabrune Consul-général et par Bernard Chouzenoux, consul-adjoint. Il est apparu préférable de fonder une association spécialisée et distincte dénommée « Accueil Français de Québec » (AFQ) intervenant en complément des autres services rendus par la SFQ, ayant le même siège social mais ses propres statuts. L’AFQ est devenue opérationnelle en mai 2006.

C’est finalement en 2006, que le Consul-général François Alabrune et le Consul-adjoint Chouzenoux initialisaient le projet tout en jugeant préférable de le confier à une structure spécialisée, distincte de la S.F.Q.  La nouvelle structure « Accueil Français de Québec » aurait le même siège social, mais ses propres statuts et sa propre équipe d’administrateurs et autres intervenants bénévoles.

Objet statutaire de l’A.F.Q.

Apporter une aide bénévole aux ressortissants français souhaitant immigrer au Canada dans la Capitale nationale du Québec et ses environs, aux immigrants reçus et installés, aux stagiaires et aux étudiants.

Administration de l’A.F.Q.

Georges Mosser en devint le président-fondateur avant d’être également élu – en 2009 – au poste de Conseiller des Français de l’Etranger pour la circonscription de Québec. A ses côtés, Françoise Tétu de Labsade (Conseillère élue des Français de l’Etranger de 2003 à 2009) , fut une active vice-présidente, jusqu’à son retour définitif en France (2009)

En 2011, Odile-Marielle Dubois devient présidente et entreprend un important travail de réflexion sur le fonctionnement de l’association. En 2012, elle doit malheureusement démissionner pour raison professionnelle. Yves Saliba, l’actuel président,  lui succède en février 2012.  Françoise Nozati, active à l’AFQ depuis 2009, devient vice-présidente en février 2013(Parrainage)elle démissionne en octobre 2014. Prune Iris Catteau ,vice-présidente des parents d’élèves du collège Stanislas à Québec devient également   vice-présidente le 26 janvier 2014.

C’est également à cette date qu’il a été jugé rationnel de réintégrer l’A.F.Q. au sein de la S.F.Q. tout en gardant son C.A. propre.